Quelles sont les activités bénévoles autorisées pour les chômeurs?

Avant d'aller plus loin

Seuls les ex-travailleurs salariés ont droit au chômage.

Les travailleurs indépendants n’y ont pas droit, sauf s’ils ont été travailleurs salariés avant d’être indépendants, à certaines conditions.

Les fonctionnaires ont un régime propre, à part. Renseignez-vous auprès du service du personnel.

Cette fiche ne contient que les informations générales. Pour plus d'informations, adressez-vous:

Pour garder vos allocations de chômage, il faut que votre activité bénévole soit autorisée par l’ONEM.

Pour cela, il faut tout d’abord que cette activité soit non rémunérée. Vous ne pouvez pas être payé, ni recevoir d’avantages matériels. Mais vous pouvez être remboursé pour certains frais, par exemple les frais de déplacement.

Ensuite, votre activité bénévole est autorisée si elle est exercée, notamment, pour :

  • un particulier (service d’amis), ou
  • une organisation, telle que :
    • une association sans but lucratif;
    • un service public;
    • un organisme d'intérêt public;
    • un établissement d'enseignement organisé, reconnu ou subventionné par une Communauté;
    • un centre culturel;
    • une maison de jeunes;
    • une fabrique d'église.

Vous pouvez également exercer une activité sportive comme sportif amateur.

Par contre, vous ne pouvez pas aider un particulier dans son activité professionnelle. Par exemple, l'aide dans un commerce, n'est jamais acceptée par l'ONEM comme une activité bénévole.

Vous ne pouvez pas non plus travailler, même bénévolement, pour votre employeur ou pour une société commerciale. Cela n'est jamais accepté par l'ONEM comme une activité bénévole.

Quelques exemples d'activités bénévoles en principe autorisées:

  • tenir la cafétéria d'une petite association (par exemple un petit club de sport local);
  • distribuer des repas et des boissons dans un foyer, une maison de repos ou un centre de services local, si les repas sont vendus à un prix social (c'est-à-dire inférieur aux prix ordinaires du marché);
  • transporter, gratuitement et dans un but social, des membres d'une organisation (malades, enfants, demandeurs d'emploi, etc.).

Pour plus d'informations, voyez le site de l'ONEM - activité bénévole.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil