Les conditions dans lesquelles un dessaisissement peut être envisagé par le juge de la jeunesse sont strictes. Afin que le tribunal de la jeunesse statue en pleine connaissance de cause, il doit, préalablement à toute décision de dessaisissement, faire procéder à une enquête sociale et à un examen médico-psychologique du jeune. Il sera toutefois autorisé à se dessaisir sans avoir en sa possession l’examen médico-psychologique si c’est le jeune lui-même qui…

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour visualiser la réponse complète :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire