Avant d’aller plus loin

L’allocation pour l'aide aux personnes âgées (APA) est gérée par les Régions

Pour plus d'informations, voyez notre fiche "Où dois-je introduire ma demande d'allocation pour l'aide aux personnes âgées (APA) ?".

Pour bénéficier de l’allocation pour l’aide aux personnes âgées (APA) en Région Wallonie, vous devez remplir des conditions

  • Vous devez être belge ou appartenir à certaines catégories d’étrangers : 
    • les étrangers en séjour légal provenant d’un pays de l’Union européenne ; 
    • les étrangers inscrits au registre de la population : peu importe votre nationalité ; 
    • les apatrides ; 
    • les réfugiés ;
    • etc.
 
  • Vous devez être domiciliée en Wallonie et vous trouvez réellement en Belgique. Ca veut dire que vous devez vivre en Belgique. Vous devez remplir cette condition :
    • au moment de la demande ;
    • pendant toute la période pendant laquelle vous recevez l’APA. 

Il y a des exceptions à cette condition. 

 
  • Vous devez avoir plus de 65 ans
 
  • Vous devez souffrir d’une réduction d’autonomie de minimum 7 points. Cette réduction est évaluée lors d’un examen médical, en fonction de vos difficultés à : 
    • vous déplacer ;
    • manger et vous préparer à manger ;
    • faire votre toilette et vous habiller :
    • entretenir votre logement et effectuer les tâches ménagères ;
    • évaluer et éviter les dangers (vivre sans surveillance) ;
    • parler et avoir des contacts avec d’autres personnes. 

Pour chaque critère, le médecin vous octroie un certain nombre de points : entre 0 point (aucune perte d’autonomie) et 3 points (perte totale d’autonomie : impossible à faire sans l’aide d’une autre personne). 
Le total de points obtenus pour les 6 critères doit être de minimum 7 points pour avoir droit à une allocation d’intégration. 

Il y a 5 catégories : 
  1. 7-8 points 
  2. 9-11 points 
  3. 12-14 points 
  4. 15-16 points 
  5. 17-18 points. 
  • Vous devez avoir des revenus inférieurs à un certain montant.  

Le service APA de votre mutuelle prend en compte :

  • vos revenus ;
  •  les revenus de la personne avec qui vous formez un ménage. C’est-à-dire votre conjoint, cohabitant légal, cohabitant de fait et ami qui habite avec vous. 
 
Pour plus d’informations, voyez le site de l'AVIQ (l'Agence pour une Vie de Qualité).

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire