Le "Point de contact fédéral enlèvement international d'enfants" est compétent pour traiter des dossiers individuels d'enfants ayant été enlevés dans un Etat signataire de la Convention de La Haye.

Le point de contact joue le rôle "d'autorité centrale" belge, qui a pour mission d'entrer en contact avec "l'autorité centrale" étrangère du pays où l'enfant a été enlevé, pour entamer un règlement amiable.

  • Ce contact permet de confirmer la localisation de l'enfant.
  • L'autorité centrale belge peut offrir :

    • un soutien psychologique aux familles ;
    • éventuellement une assistance financière en fonction de vos moyens (notamment pour les frais de rapatriement de l’enfant ou les frais de transport d'un parent qui accompagne son enfant lors de son retour en Belgique).

Pour plus d'informations, voyez le site internet du Point de contact fédéral enlèvement international d'enfants.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire