A quel montant de revenu d'intégration sociale ai-je droit si je vis avec mon partenaire?

Avant d'aller plus loin

Les réponses ci-dessous traitent le sujet de manière générale, alors que chaque situation de fait est bien particulière.

Pour être le plus précis possible, le mieux est de se renseigner directement auprès du CPAS.

Cela dépend de la présence ou non d’un enfant mineur non marié sous votre toit, sachant que cet enfant ne doit pas nécessairement être le vôtre.

  • Si vous vivez avec votre partenaire, et avec au moins un enfant mineur non marié, vous êtes considéré comme personne vivant avec une famille à charge, et vous bénéficiez d’un montant de RIS plus élevé.
  • Si vous vivez uniquement avec votre partenaire, vous êtes considéré comme cohabitant et vous bénéficiez d’un montant de RIS moins avantageux.

Attention, les ressources de votre partenaire sont prises en compte pour calculer le montant de votre RIS.
Si ses ressources sont supérieures au montant du RIS de votre catégorie, vous n'aurez droit à rien...

Toutefois, si votre partenaire demande pour lui-même un RIS, ses ressources ne sont pas prises en compte pour le calcul du montant de votre RIS, car ce droit est individuel.

Le paiement du RIS reste individualisé. Le RIS est donc en principe payé pour moitié au bénéficiaire (vous) et pour l'autre moitié à votre partenaire avec lequel vous cohabitez.

Le CPAS peut appliquer une autre répartition, pour des raisons d’équité. Par exemple, lorsqu'un des partenaires ne participe pas aux frais du ménage.

 
Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil