Que se passe-t-il si mon adversaire ne vient pas à la première audience ?

Si votre adversaire n'est pas présent ni valablement représenté à l'audience, vous pouvez demander au juge de prendre un jugement par défaut.

Le juge vérifie si la procédure a été correctement respectée. Il vérifie notamment si votre adversaire a bien été convoqué à la bonne adresse, et si la convocation lui est parvenue.

  • Si la procédure semble bien avoir été respectée, le juge peut prendre un jugement par défaut à l'encontre de votre adversaire. Il répond alors principalement à votre demande. Votre adversaire ne peut pas présenter ses arguments.
  • Si le juge estime que la procédure n'a pas été correctement respectée, il fait remettre l'affaire à une audience ultérieure, pour permettre de respecter les formalités de procédure. Votre adversaire est à nouveau convoqué par pli judiciaire à cette nouvelle audience.
  • Si votre adversaire n'est pas présent ni valablement représenté à cette 2ème audience, alors qu'il y a bien été convoqué et que la procédure a bien été respectée, vous pouvez demander au juge de prendre un jugement par défaut.
  • Si par contre votre adversaire est présent ou valablement représenté lors de cette 2ème audience, la procédure se poursuit comme si cette audience était la première (l’audience d’introduction). Le traitement de votre conflit dépend alors du caractère simple ou complexe de votre affaire.

 

Attention ! Si votre adversaire est condamné par défaut et n'est pas d'accord avec le jugement, il peut faire appel du jugement (dans le mois de la signification du jugement). Si le jugement n'est pas appelable, il peut faire opposition.

Votre conflit est alors une nouvelle fois soumise au même juge.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil