Que se passe-t-il si le premier CPAS auquel je m'adresse s'estime incompétent ?

Le CPAS qui reçoit votre demande d’aide et qui ne s’estime pas compétent doit :

  • transmettre votre demande par écrit au CPAS qu’il estime compétent;
  • vous avertir par écrit de cette transmission.

Ces 2 documents doivent :

  • être envoyés dans les 5 jours calendrier à partir de la réception de la demande;
  • mentionner les raisons de l’incompétence.

Dans la pratique, certains CPAS ne respectent pas ces obligations. Ils se contentent de vous renvoyer verbalement vers le CPAS qu'ils estiment compétent.

Le CPAS qui ne respecte pas ses obligations doit vous accorder l’aide demandée (si vous remplissez les conditions pour y avoir droit).

Il doit vous accorder l'aide tant qu’il n’a pas transmis la demande, ni communiqué les raisons pour justifier son incompétence.

Généralement, la sanction ne vous permet que de récupérer, a posteriori, l'aide due auprès du CPAS qui n'a pas rempli ses obligations.

Les mécanismes pour tenter de résoudre les conflits de compétence territoriale entre CPAS sont identiques pour le revenu d'intégration sociale (RIS) et pour l'aide sociale.

Pour plus d'informations, voyez le site du SPP Intégration sociale - conflits de compétence territoriale des CPAS.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil