Si vous ne respectez pas vos engagements de l’accord de médiation, le médiateur informe le procureur du Roi. Le procureur du Roi décide de la suite de votre dossier : classement sans suite, avertissement écrit, rappel à la loi ou saisine du juge de la jeunesse. Mais la médiation est confidentielle. Aucun élément de la médiation, par exemple, la reconnaissance des faits, le déroulement ou le résultat de la médiation, ne peut être utilisé par les autorités judiciaires contre vous.

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour visualiser la réponse complète :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire