Que faire si je ne suis pas d'accord avec les décisions prises à propos de mes petits-enfants ?

En principe, en tant que grands-parents, vous ne pouvez pas contester les décisions prises par vos enfants et beaux-enfants à propos des petits-enfants. L'autorité parentale est en effet exercée par les parents et ce sont eux qui prennent les décisions concernant leurs enfants. Les grands-parents n'ont pas le droit d'intervenir dans ces choix.

En cas de conflits, il existe des solutions pour permettre de mieux vivre ces situations:

  • Si une discussion franche et ouverte n’aboutit à aucune solution, il est possible de faire appel à un médiateur familial. Ce professionnel est spécialement formé pour écouter les personnes concernées et les aider à trouver un accord, dans lequel chacun se sent écouté et respecté.
  • Si malgré ce dialogue, aucun accord n'est possible dans l’intérêt de l’enfant, vous pouvez vous adresser au tribunal de la famille.

Si vous estimez que vos petits-enfants se trouvent en danger suite aux décisions prises par les parents :  vous devez activer les mécanismes de protection de la jeunesse (aide volontaire ou contraignante), en demandant l'intervention du service d'aide à la jeunesse (SAJ) ou vous adresser directement au juge de la famille.

Pour plus d'informations, voyez la rubrique "Mineurs en danger" .

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil