Il peut arriver que vous deviez faire face à une dépense exceptionnelle, par exemple, un gros électroménager qui tombe en panne et que vous devez remplacer, une hospitalisation très coûteuse, etc., que vous n’arrivez pas à couvrir avec votre budget mensuel.

Dans ce cas, adressez un courrier à votre médiateur, accompagné des pièces justificatives (exemple pour un frigo 3 publicités de frigo), en lui demandant que le compte de la médiation prenne en charge cette dépense.

Il est parfois utile de faire un tour dans les magasins de seconde main.

Pour trouver la liste des magasins de seconde main près de chez vous cliquez ici. Attention, ils sont classés par code postal (il faudra parcourir le bas de la liste pour 6000 Charleroi, 7000 Mons ou 7970 Beloeil)

Le médiateur doit, en principe, demander l'autorisation du juge.

Cependant, la plupart des tribunaux du travail ont établi des listes de biens ou des montants maximum de dépenses que peuvent engager les médiateurs sans autorisation du juge.

Dans tous les cas, vous pouvez toujours ramener la cause devant le juge pour qu’il tranche.

"Ramener la cause devant le juge" signifie s’adresser au juge pour qu’il tranche une demande ou une difficulté. Toute partie (vous, le médiateur ou un créancier) peut ramener la cause devant le juge par simple déclaration écrite déposée ou adressée au greffe. A cette audience publique, tous les créanciers sont convoqués.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire