Puis-je rester dans mon logement social si j'hérite d'une maison ?

Si vous héritez d'une maison (en usufruit ou pleine propriété) , la SLSP pourrait rompre votre bail de logement social.

La SLSP peut rompre votre bail au 1er janvier qui suit l'expiration d'un triennat ou à l'échéance du bail. Elle vous envoie un préavis de 6 mois.

Exceptions : vous ne risquez pas de perdre pas votre logement social si :

  • vous n'êtes pas le seul propriétaire (ou usufruitier) de votre maison;
  • votre maison est inhabitable, non-améliorable ou inadapté;
  • vous donnez la gestion de votre maison à un opérateur immobilier social.

Attention : entre le moment où vous devenez propriétaire et la fin de votre bail de logement social, le loyer pourrait augmenter si c'est prévu dans votre contrat de bail avec la SLSP.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil