Puis-je refuser de souffler dans le test d'haleine ?

Oui, mais vous risquez alors une sanction plus élevée.

Les policiers peuvent faire subir un test d’haleine à toute personne qui conduit un véhicule ou qui s’apprête à conduire un véhicule.

Il y a bien sûr des règles de procédure à respecter, et les appareils de test doivent être homologués. Mais dès que vous conduisez une voiture ou vous apprêtez à le faire, on peut vous demander de souffler.

Si vous refusez de souffler, le montant de l’amende à payer augmente, et vous risquez un retrait de permis immédiat pour minimum 15 jours (en plus de l’interdiction de conduire pendant 6h minimum).

Si votre dossier est envoyé au tribunal de police, le montant de l’amende augmente encore, et le juge peut en plus vous retirer votre permis pendant une certaine durée.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil