Oui.

En tant que travailleur, vous êtes toujours libre de mettre fin à votre contrat de travail quand vous le voulez.

Mais il y a des règles à respecter, notamment les règles de préavis et d'indemnités.

  • Vous devez en principe prester un préavis : vous devez continuer à travailler un certain nombre de semaines ou de mois avant que votre contrat ne prenne réellement fin.
    Autrement dit, il y a un délai entre votre démission et la fin de votre travail.
    L’idée est d’avertir votre employeur à l’avance, et de lui permettre de préparer votre départ.
    Ce délai varie, entre autres, en fonction de votre ancienneté.

Pour plus d'informations, voyez la question « Quelle est la durée de mon préavis de démission ? ».

  • Si vous ne respectez pas le préavis ou sa durée, vous devez payer une indemnité à votre employeur: l’indemnité compensatoire de préavis.
    Le montant de cette indemnité est égal à votre rémunération:

    • pendant la durée du préavis (si vous ne prestez pas du tout de préavis);
    • ou pendant la durée du préavis restant (si vous prestez une partie de votre préavis).

Lisez donc bien votre contrat, et soyez attentifs aux spécificités de votre situation s’il y en a.

Pour plus d'informations, voyez le site du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire