Oui. Si vous souhaitez proposer au tribunal de la jeunesse un projet écrit, celui-ci doit examiner ce projet avant de prendre une mesure à votre encontre. Dans ce projet, vous pouvez proposer au tribunal de la jeunesse toute une série d’engagements, comme par exemple : formuler des excuses orales ou écrites ; réparer vous-même et en nature les dommages causés, si ceux-ci sont limités ; participer à une offre restauratrice, telle que la…

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour visualiser la réponse complète :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire