Oui.

Vous avez le droit de vous absenter, pendant la période de préavis, pour chercher un nouveau travail.

C'est ce qu'on appelle le congé de sollicitation.

Peu importe que vous ayez démissionné, ou que votre employeur vous ait licencié.
Mais vous devez être en période de préavis.
Attention, le préavis commence à courir le 1er lundi qui suit la notification du licenciement, de la démission ou du contre-préavis.

Vous avez droit, en principe, à 1 jour complet ou 2 demi-jours par semaine.

Cas particuliers:

  • Si votre préavis est supérieur à 26 semaines, vous pouvez vous absenter:
    • 1 demi-jour par semaine au début de votre préavis;
    • 2 demi-jours par semaine pendant les 26 dernières semaines de votre préavis.
       
  • Si vous travaillez à temps partiel, vous avez droit à un nombre de jours proportionnel à votre temps de travail (par exemple, 1 demi-jour par semaine si vous travaillez à mi-temps).

Attention, ces jours doivent être utilisés pour chercher un nouveau travail.

Mais votre employeur ne peut pas vous demander une attestation prouvant que vous vous êtes rendu à un entretien d’embauche.
De toute façon, la recherche d’emploi peut se faire de différentes manières : recherches sur internet, rencontres au FOREM, entretiens d’embauche, lettres de candidatures, etc.

Si vous avez déjà trouvé un nouveau travail, vous n’avez en principe pas le droit de vous absenter. Sauf si vous cherchez mieux que ce que vous avez déjà trouvé.

Votre employeur doit prouver que vous utilisez ces jours pour faire autre chose, par exemple que vous les prenez comme des jours de congé.
S’il y arrive, il pourrait vous poursuivre et demander qu’on vous sanctionne pour abus de droit.
C'est très rare en pratique.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire