Oui. Si vous ne respectez pas les conditions qui sont imposées lors de vos congés pénitentiaires ou lors de vos permissions de sortie, ou s'il y a une nouvelle contre-indication (qui n'existait pas au moment où on vous a accordé le congé pénitentiaire ou la permission de sortie) la direction « gestion de la détention » a 3 possibilités : Elle peut adapter les conditions. Par exemple, vous devrez rentrer à 16h plutôt qu’à 18h, car lors…

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour visualiser la réponse complète :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire