Peut-on me poursuivre pour violation du secret professionnel si la personne qui s'est confiée m'avait autorisé à révéler ?

Oui.

Même si la personne qui s’est confiée à vous vous a autorisé à révéler les informations, et même si elle a signé un écrit, cela ne vous permet pas de lever le secret sans être poursuivi pénalement. Il y a quand même violation du secret professionnel.

Il y a également violation du secret si vous révélez les informations avec la conviction d’agir pour le bien de la personne qui s’est confiée à vous.
Même si la levée du secret vous semble être dans son intérêt, cela n’empêche pas l’existence de l’infraction pénale.

Le secret professionnel est d’ordre public. Il protège des intérêts individuels mais aussi des intérêts généraux de la société.
Cela signifie, entre autres, que le professionnel n'est pas libéré de son obligation de secret uniquement :

  • par l’autorisation de la personne qui s’est confiée;
  • ni parce qu'il révèle le secret dans l’intérêt de la personne.

Il faut être dans un cas d'exception prévue par la loi pour pouvoir lever le secret.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil