Peut-on me poursuivre pour violation du secret professionnel si j'ai révélé des informations par imprudence?

En principe, non.

Pour qu’il y ait violation du secret professionnel, il faut que la révélation soit volontaire et consciente.
Il ne suffit pas que l’information ait été révélée, il faut en outre que vous ayez eu l’intention de la révéler.

Il n’y a donc pas de sanction pénale si vous révélez l’information par négligence ou par imprudence.

Attention, l’intention de révéler suffit. Il n’est pas nécessaire que vous ayez eu l’intention de nuire à la personne qui s’est confiée en révélant.

A l’inverse, si vous révélez avec la conviction d’agir pour le bien de la personne qui s’est confiée, et dans son intérêt, cela n’empêche pas qu’il y ait infraction pénale.

La révélation par imprudence n'est donc pas sanctionnée pénalement.

Par contre, votre responsabilité civile peut être engagée, si la révélation a causé un dommage à la personne qui s’est confiée à vous.

La personne victime du dommage doit introduire une action en justice, et prouver que le dommage a été causé par votre faute.
Le juge vérifie que les conditions sont réunies pour engager votre responsabilité civile, et peut vous condamner à payer des dommages et intérêts à la victime.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil