Mon propriétaire a mis fin au bail. Puis-je partir avant la fin du délai de préavis ?

Le principe : le contre-préavis d'1 mois

Si vous êtes locataire d’un bail de résidence principale de 9 ans, lorsque vous recevez un préavis de 6 mois de votre propriétaire, vous pouvez mettre fin au contrat à votre tour par un préavis de 1 mois. On parle de "contre-préavis".

Le délai d’1 mois commence le 1er jour du mois qui suit. S'il est donné le 17.01.2017, le préavis commence le 01.02.2017 et se termine le 28.02.2017.

Atttention, il y a des exceptions :

  • Ceci ne vaut pas pour un préavis donné à l'échéance du bail de 9 ans.
  • Ceci ne vaut pas pour les baux de courte durée (c'est-à-dire d'une durée inférieure ou égale à 3 ans)
  • Ceci ne vaut pas pour le bail à vie (sauf si c'est prévu dans le bail)
  • Ceci ne vaut pas pour le propriétaire. Seul le locataire peut bénéficier du contre-préavis.

Par ailleurs, si vous envoyez contre-préavis, vous ne devez pas payer d'indemnités de rupture.

Pour les modalités pratiques, voyez notre fiche "Comment envoyer mon préavis au propriétaire?".

Par contre, le propriétaire n'échappe pas aux indemnités qu'il doit payer ou aux conditions qu'il doit respecter.

 
Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil