Avant d’aller plus loin

La réforme des allocations familiales a changé certaines choses depuis le 1er janvier 2019, et depuis le 1er janvier 2020.

Pour plus d’informations, voyez la fiche « Qu’est-ce qui change avec la réforme des allocations familiales ? ».

Oui, à certaines conditions. 

C’est ce qu’on appelle le supplément pour enfant atteint d’une affection. Il n’a pas été modifié par la réforme. 

Le montant du supplément dépend de la gravité de l’affection de votre enfant.

Quelles conditions pour avoir ce supplément ? 

  • Votre enfant doit être âgé de 0 à 21 ans. A partir de 18 ans, votre enfant a droit, à certaines conditions, aux allocations pour personnes handicapées. Votre enfant peut cumuler ce supplément et des allocations pour personnes handicapées. Pour plus d'informations, voyez les documents types de cette fiche.

  • Le handicap de votre enfant doit être évalué pour : 

  • au moins 4 points pour le pilier 1 ; 
  • ou au moins 6 points au total des 3 piliers. 

Ces 3 piliers sont : 

  • les conséquences physiques et mentales du handicap ou de l’affection ;
  • leurs conséquences pour la participation de l’enfant à la vie quotidienne (mobilité, faculté d’apprentissage, soins corporels, etc.) ; 
  • les conséquences du handicap pour la famille (traitement médical, déplacements nécessaires, adaptation de l’environnement, achat de matériel, etc.). 

Le médecin de l'AVIQ évalue le handicap de votre enfant et accorde des points pour chaque pilier.  
 

Quel est le montant du supplément ?

Le montant du supplément dépend du nombre de points accordés 

Il varie entre 92,76 et 618,40 EUR. Pour les montants exacts, voyez le site internet de FAMIWAL. 

Ce supplément s’ajoute : 

  • aux allocations familiales ordinaires ; 

  • au supplément d'âge ; 

  • au supplément social ; 

  • au supplément pour les familles monoparentales ; 

  • aux allocations d'orphelins majorées. 

Comment obtenir ce supplément ?

Vous devez contacter votre caisse d’allocations familiales, qui prend contact avec l'AVIQ. L'AVIQ vous envoie alors un courrier expliquant les démarches à effectuer. Vous devez remplir le formulaire A et faire compléter le formulaire B par votre médecin traitant. Lorsque le dossier est complet, un médecin examine votre enfant et évalue la gravité de son handicap.  

Vous avez droit au supplément à partir de la date indiquée dans la décision de l'AVIQ, et tant que cette décision est valable. 

Pour plus d’informations, voyez le site Wikiwhip, ou de Famiwal, ou de l'AVIQ (Agence pour une vie de qualité). 

Pour savoir jusque quand votre enfant a droit au supplément pour enfant atteint d’une affection, voyez notre fiche « Mon enfant est handicapé et touche un supplément d'allocations familiales, jusqu'à quand y a-t-il droit ? ».

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire