Avant d’aller plus loin

Attention, cette fiche ne concerne que le télétravail régulier

Il existe 3 sortes de télétravail : 

  1. Le télétravail régulier : le travailleur travaille régulièrement (pas occasionnellement) ailleurs qu’au bureau (à sa maison, dans un coworking, etc.) 
  2. Le télétravail occasionnel : le travailleur travaille exceptionnellement ailleurs qu’au bureau (pas régulièrement). Par exemple, en cas de grève des transports en commun. 
  3. Le télétravail recommandé ou obligatoire en raison de la crise du coronavirus : le travailleur doit travailler ailleurs qu’au bureau à cause du coronavirus. 

 Attention, cette fiche ne concerne que les travailleurs salariés

Les règles ne sont pas les mêmes pour les travailleurs du secteur public (fonctionnaires). 

Oui. 

Votre employeur doit vous donner les équipements nécessaires au télétravail (par exemple, un ordinateur, un programme informatique, etc.).  

Il doit les installer et les entretenir. 

Il doit payer les coûts de connexions et de communications liées au télétravail. 

 Si vous utilisez vos propres équipements, votre employeur doit payer : 

  • les frais pour installer des programmes informatiques ; 
  • les frais de fonctionnement et d’entretien ; 
  • le coût de l’amortissement de votre équipement. 

Ces frais et coûts sont calculés avant le début du télétravail en fonction :

  • du travail réalisé en télétravail ; ou
  • d'un mode de calcul fixé par votre employeur et vous.

 

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire