Cela dépend de beaucoup de choses.

L’ancienneté est prise en compte dans différentes situations (barème de rémunération, délai de préavis, crédit-temps, etc.). Pour chaque situation la manière de la calculer est différente.

Il est donc très difficile, voire impossible, de répondre à cette question sans avoir plus d’informations sur votre situation.

Voici toutefois quelques éléments de réponse.

  • L’ancienneté pour calculer le barème de rémunération auquel vous avez droit dépend des conventions collectives de travail (CCT) applicables à votre employeur (soit une CCT de secteur d’activité, soit une CCT d’entreprise).

Parfois, on prend en compte l’ancienneté dans un autre travail, dans un autre secteur, voire même dans une activité comme indépendant ou une période de chômage.

Dans d’autres cas, les CCT prévoient qu’on ne prend pas en compte l’ancienneté d’un travail effectué ailleurs, ou alors de manière très limitée.

  • L’ancienneté pour calculer le délai de préavis (en cas de démission ou de licenciement) démarre dès votre entrée en service dans cette entreprise.
  • L’ancienneté pour calculer votre droit au crédit-temps ou au chômage avec complément d’entreprise (avant appelé prépension), est calculée encore différemment, selon des règles spécifiques.

Pour plus d’informations sur le crédit-temps, voyez le site internet de l’ONEM.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire