Uniquement l’allocation pour remplacement de revenus (ARR), et uniquement à certaines conditions.

Les autres allocations pour personne handicapée ne sont pas prises en compte pour calculer votre pension de retraite :
  • ni l’allocation d’intégration (AI) ;
  • ni l’allocation pour l’aide aux personnes âgées (APA).
Les périodes d’inactivité professionnelle en raison d’un handicap, sont prises en compte pour calculer votre pension de retraite, uniquement si :
  • vous prouvez :
    • soit une incapacité de travail d’au moins 66 % ;
    • soit que votre capacité de gain est réduite à 1/3 ou moins de ce qu’une personne valide peut gagner sur le marché du travail (= critère de l’ARR) ;
  • et vous avez travaillé comme salarié avant d’être en invalidité : vous étiez travailleur salarié ou sous une autre statut assimilé pour la pension (par exemple le chômage).

La pension de retraite est calculée sur base d’une moyenne de votre rémunération pendant toute votre carrière.

On prend en compte votre rémunération réelle, ou une rémunération fictive, ou une rémunération forfaitaire.
Donc ce n’est pas toujours le montant brut de votre allocation, ni le montant net que vous recevez réellement, qui compte pour calculer votre pension de retraite.

Les règles de calcul sont très complexes.

Pour plus d’informations, voyez le site du Service Fédéral des Pensions (SFP).

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire