Oui, à certaines conditions.

Il peut le faire si la moitié des colocataires initiaux sont partis. Il doit envoyer un préavis 6 mois à l’avance, par courrier recommandé à tous les colocataires.

De plus :

  • Si le bail est un bail de résidence principale, le propriétaire peut aussi rompre le contrat à certaines conditions pour les raisons suivantes :
    • pour occuper « personnellement » le logement ;
    • ou pour faire des travaux importants ;
    • ou en payant une indemnité.

Pour connaître les différentes conditions qui s’appliquent à chacun de ces cas, voyez la rubrique "Fin et rupture du bail de résidence principale".

  • Si ce n’est pas un bail de résidence principale, le propriétaire peut rompre le bail si cette possibilité est prévue dans le contrat.

Le propriétaire doit toujours envoyer son préavis à tous les colocataires.

 

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire