L'administrateur de biens peut-il s'opposer à une dépense?

Si la personne protégée a des revenus suffisants, l’administrateur de biens ne peut pas s’opposer à une dépense

L’administrateur de biens a le devoir de gérer le patrimoine de la personne protégée en bon père de famille. Il ne peut pas accorder des dépenses exagérées par rapport aux revenus disponibles, ni refuser toute dépense alors que l’argent est disponible.
Il ne peut pas rechercher à tout prix un bénéfice économique en faisant fructifier le patrimoine de la personne protégée.

Donc, si l’argent nécessaire à la dépense est disponible, l’administrateur ne peut pas la refuser. Il doit veiller à maintenir le niveau de vie que la personne protégée avait avant la mise en place de la mesure de protection.

Par contre, si l’argent n’est pas disponible, il ne peut pas effectuer de dépenses excessives qui pourraient nuire à la situation financière de la personne protégée. 

La personne de confiance peut éventuellement intervenir, pour expliquer à l'administrateur la demande de la personne protégée, et pour expliquer à la personne protégée la réponse de l'administrateur.

En cas de désaccord, et si le dialogue ne permet pas de résoudre le conflit, vous pouvez vous adresser au juge de paix.

Vous pouvez introduire la demande  par requête. En pratique, une simple lettre est généralement acceptée.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil