Je suis hébergé gratuitement par un proche, ai-je droit au RIS?

Oui, mais le CPAS prend en compte ce logement gratuit, à certaines conditions:

  • vous vivez dans un logement qui est votre résidence principale (pas un kot dans lequel vous ne vivez que la semaine, par exemple);
  • ce logement appartient à une autre personne;
  • cette personne ne vit pas avec vous dans ce logement;
  • cette personne prend en charge les frais liés au logement (elle paie le loyer pour vous, ou elle rembourse l'emprunt hypothécaire, ou elle paie les factures d'électricité pour vous, etc.).

Les frais liés à votre logement, qui sont payés par cette personne, sont déduits de votre RIS.

Il n'y a pas de liste qui précise quels sont ces frais, mais la circulaire donne quelques exemples.

Vous bénéficiez de l'exonération générale qui vaut pour tous les types de ressources :

  • 155 EUR par an (soit 12,92 EUR par mois) pour un cohabitant;
  • 250 EUR par an (soit 20,83 EUR par mois) pour un isolé;
  • 310 EUR par an (soit 25,83 EUR par mois) pour une personne avec famille à charge.

Par exemple:
Les frais liés à votre logement, qui sont payés par une autre personne, s'élèvent à 250 EUR par mois.
On déduit de votre RIS 229,17 EUR par mois (250 EUR - 20,83 EUR).

Attention, les autres aides en nature ne sont pas prises en compte par le CPAS.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil