Avant d’aller plus loin

La réforme des allocations familiales a changé certaines choses depuis le 1er janvier 2019, et depuis le 1er janvier 2020.

Pour plus d’informations, voyez la fiche « Qu’est-ce qui change avec la réforme des allocations familiales ? ».

Oui. 

Vous avez droit à un supplément d’allocations familiales sivous remplissez les 2 conditions suivantes. 

 

  • Vous recevez une allocation pour personne handicapée : 

  • une allocation de remplacement de revenus (ARR) ; 
  • ou une allocation d’intégration (AI) pour une perte d’autonomie de 9 points ou +; 
  • ou une allocation pour l’aide aux personnes âgées (APA) pour une perte d’autonomie de 9 points ou +. 
  • Vous n’exercez aucune activité professionnelle lucrative. 

 

Ce supplément est de 73,20 EUR par enfant par mois (montant indexé au 1er août 2022).

Si vous remplissez les conditions, vous y avez droit quel que soit le montant de vos revenus. La caisse ne contrôle pas vos revenus.

Pour avoir droit à ce supplément, vous devez le demander à votre caisse d'allocations familiales.

Attention : vous ne pouvez pas cumuler ce supplément avec le supplément social (sur base des revenus).

Pour plus d'informations, voyez le site de Famiwal ou de l'Aviq (Agence pour une vie de qualité).

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire