Je suis étranger, ai-je droit aux allocations familiales pour mon enfant né en Belgique ?

Avant d'aller plus loin

La réforme des allocations familiales a changé certaines choses depuis le 1er janvier 2019, et depuis le 1er janvier 2020.

Pour plus d’informations sur la réforme, voyez la fiche « Qu’est-ce qui change avec la réforme des allocations familiales ? ».

Oui, si votre enfant :
  • est domicilié en Wallonie (donc pas en Flandre, ni à Bruxelles, ni en Communauté germanophone), ou y réside effectivement ; et

  • est belge, ou étranger en séjour légal, ou être né de 2 parents apatrides.

Peu importe votre nationalité.

Depuis le 1er janvier 2019, on a supprimé la notion d'attributaire (= la personne qui ouvre le droit aux allocations familiales).
On a donc supprimé le lien entre les allocations familiales et le statut professionnel du parent qui ouvre le droit aux allocations familiales.

L'enfant ouvre son droit aux allocations familiales.

Tout enfant domicilié en Wallonie (donc pas en Flandre, ni à Bruxelles, ni en Communauté germanophone) a droit aux allocations familiales dans le système wallon.

Les allocations familiales sont payées à la mère de l'enfant, ou à la personne qui élève l'enfant.

Les enfants qui recevaient des prestations familiales garanties dans l'ancien système, reçoivent maintenant des allocations familiales ordinaires.

Pour plus d'informations, voyez le site FAMIWAL.

x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

C

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil