Je suis enceinte pendant mon stage d'insertion professionnelle, est-il prolongé ?

Avant d'aller plus loin

Cette fiche ne contient que les informations générales. Pour tout détail ou question supplémentaire, adressez-vous à votre mutuelle, à votre syndicat ou à votre CAPAC.

Attention à 2 choses :

  • Les règles ne sont pas tout à fait les mêmes pour les travailleurs salariés, les travailleurs indépendants et les fonctionnaires.
  • La notion de personne à charge n’est pas la même dans les différents régimes de sécurité sociale. Par exemple, une personne à charge pour l’assurance maladie-invalidité n’est pas nécessairement une personne à charge pour le chômage ou pour les allocations familiales.

En principe, non.

Pendant votre grossesse, vous devez respecter vos obligations de chômeuse (notamment accepter un emploi convenable), et votre stage d’insertion professionnelle continue.
Il n’est pas prolongé uniquement parce que vous êtes enceinte.

Votre stage n’est pas non plus prolongé durant les 10 semaines de congé de maternité obligatoire.

  • 1 semaine avant la date prévue pour l’accouchement ;
  • 9 semaines après l’accouchement.

Pour plus d'informations, voyez la rubrique "Quelle est la durée du congé de maternité?"

Pendant cette période, vous devez vous reposer.
La durée de votre congé de maternité obligatoire est prise en compte pour votre stage d’insertion. Autrement dit, votre stage n’est pas prolongé de 10 semaines.

Par contre, si vous êtes hospitalisée durant votre grossesse, les journées d’hospitalisation ne sont pas prises en compte pour votre stage d’insertion.
Sa durée est donc prolongée du nombre de jours d’hospitalisation.

Attention, vous n’avez pas droit aux indemnités de la mutuelle pendant votre congé de maternité.
Ces indemnités ont pour but de remplacer une perte de revenus occasionnée par la maternité.
Puisque vous êtes en stage d’insertion professionnelle, vous n’avez aucun revenu (pas d’allocations de chômage ni de salaire). Vous ne subissez donc aucune perte de revenus.

Attention, la situation est différente une fois que vous recevez des allocations d’insertion (après votre stage). Dans ce cas, vous avez les mêmes droits et obligations qu’une chômeuse enceinte.

Pour plus d’informations au sujet du stage d’insertion et des allocations d’insertion, voyez la rubrique "Je viens de finir mes études, ai-je droit au chômage ?".

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil