Je suis divorcé(e) et j'étais personne à charge de mon ex, quels sont mes droits ?

Avant d'aller plus loin

Cette fiche ne contient que quelques informations générales. Pour tout détail ou question supplémentaire, adressez-vous à votre mutuelle.

Attention à deux choses :

  • Les règles ne sont pas tout à fait les mêmes pour les travailleurs salariés, les travailleurs indépendants et les fonctionnaires.
  • La notion de personne à charge n’est pas la même dans les différents régimes de sécurité sociale.
    Par exemple, une personne à charge pour l’assurance maladie-invalidité n’est pas nécessairement une personne à charge pour les allocations pour personnes handicapées, ni pour le chômage.

Si vous étiez déjà titulaire avant le divorce, cela ne change rien : vous gardez bien sûr vos droits.

Vous devez toutefois avertir la mutuelle, pour qu’elle ne traite plus les dossiers ensemble, pour qu’elle modifie l’adresse sur les vignettes de mutuelle, etc.

Si vous n’étiez pas titulaire avant le divorce, vous ne pouvez plus être personne à charge de votre ex, dès la transcription du divorce. Vous devez vous inscrire comme titulaire.

La situation est la même pour les cohabitants légaux et pour les concubins séparés, qui étaient personne à charge de leur ex.

Pour pouvoir vous inscrire comme titulaire, vous devez en principe avoir des revenus :

Si vous n'avez pas de revenus professionnels ni de remplacement (par exemple vous recevez une aide du CPAS), vous devez vous inscrire comme résident.
Le statut de résident est une catégorie résiduaire : on ne s’inscrit comme résident que si on ne peut être titulaire à aucun autre titre (principalement comme travailleur, chômeur, pensionné, ou étudiant).

Pour pouvoir vous inscrire comme résident, vous devez séjourner légalement en Belgique pour un temps suffisant, et y avoir votre résidence officielle.
Vous devez prouver ce séjour légal par l’inscription au registre de la population ou au registre des étrangers.

Vous devez payer une cotisation trimestrielle, sauf si vous êtes dispensé.
Vous pouvez être dispensé, notamment, si vous recevez le revenu d’intégration sociale (RIS), ou  la Grapa (garantie de revenus aux personnes âgées).

En tant que résident, vous avez uniquement droit au remboursement des soins de santé (pas aux indemnités en cas d'incapacité de travail).

Vous devez contacter la mutuelle dans les 6 mois de la transcription du divorce ou de la déclaration de cessation de cohabitation légale, sinon vous devrez faire un stage (période d’attente) avant d’avoir droit au remboursement de vos soins.

Vous pouvez être dispensé du stage, par exemple si:

  • vous recevez le RIS, la Grapa, ou des allocations pour personnes handicapées;
  • vous êtes pensionné, veuf ou orphelin.

Bon à savoir: vous continuez de bénéficier des remboursements de soins de santé jusqu’au 31 décembre de l’année qui suit celle au cours de laquelle vous avez perdu la qualité de personne à charge.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil