Oui.   Si vous êtes convoqué par le directeur de l'aide à la jeunesse, cela signifie que le juge de la jeunesse a estimé que la situation était grave et que le recours à l’aide consentie n’était plus possible. Par conséquent, le juge de la jeunesse a pris la décision de passer au stade de l’aide contrainte. Dès lors, le directeur du S.P.J. peut avoir recours à la contrainte pour vous imposer certaines mesures ou décisions, mais également pour …

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour visualiser la réponse complète :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire