Je séjourne quelques temps à l'étranger, mon droit au revenu d'intégration sera-t-il maintenu ?

Oui.

Vous pouvez partir à l’étranger au total 4 semaines (28 jours) par an et continuer à recevoir votre revenu d'intégration sociale (RIS). Vous pouvez prendre ces 4 semaines en une fois ou en plusieurs fois.

Attention, depuis le 9 janvier 2016, vous devez déclarer au CPAS tout séjour à l’étranger de 7 jours ou plus.

Avant, il ne fallait déclarer que les séjours de 1 mois ou plus.

Si vous ne déclarez pas votre séjour à l'étranger, le CPAS peut décider d'arrêter de vous payer le RIS, pour déclaration inexacte ou incomplète.

Vous devez également donner la justification de votre séjour à l'étranger.

Si vous partez à l'étranger pour plus de 4 semaines sur une année civile (du 1er janvier au 31 décembre), le RIS n'est pas payé pendant les jours supplémentaires (au-delà de 4 semaines) où vous êtes à l'étranger.

Sauf si le CPAS estime que ce séjour est justifié par des circonstances exceptionnelles (par exemple un séjour d’étudiant erasmus, ou la visite d'un proche gravement malade).

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil