Oui.

Vous pouvez partir à l’étranger au total 4 semaines (28 jours) par an et continuer à recevoir votre revenu d'intégration sociale (RIS).

Vous pouvez prendre ces 4 semaines en une fois ou en plusieurs fois.

Attention, vous devez déclarer au CPAS tout séjour à l’étranger de 7 jours ou plus.

Si vous ne déclarez pas votre séjour à l'étranger, le CPAS peut décider d'arrêter de vous payer le RIS, pour déclaration inexacte ou incomplète.

Vous devez également donner la justification de votre séjour à l'étranger.

Si vous partez à l'étranger pour plus de 4 semaines sur une année civile (du 1er janvier au 31 décembre), le RIS n'est pas payé pendant les jours supplémentaires (au-delà de 4 semaines) où vous êtes à l'étranger.

Sauf si le CPAS estime que ce séjour est justifié par des circonstances exceptionnelles (par exemple un séjour d’étudiant erasmus, ou la visite d'un proche gravement malade).

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire