Avant d’aller plus loin

Cette fiche ne contient que les informations générales. Pour plus d'informations, adressez-vous à l'Office national de l'emploi (ONEM) ou à votre syndicat.

Cette fiche ne concerne que le droit au congé parental indemnisé dans le cadre du système d’interruption de carrière.

Il existe aussi le système de la convention collective de travail (CCT) n° 64 qui prévoit un droit au congé parental, mais sans indemnisation.

Les travailleurs du secteur public et de l’enseignement ont des systèmes spécifiques, que cette fiche ne détaille pas.

Oui pour les jours de congés.

Non pour le crédit-temps.

1. Les jours de congé parental ne sont pas pris en compte pour calculer les jours de congés payés de l’année suivante.

Donc, si vous prenez 3 mois de congé parental pendant une année, vous n’aurez droit l’année suivante qu’à des jours de congés sur base des 9 mois de travail prestés.

Pour plus d’information, voyez la rubrique "Vacances et congés".

2. Par contre, les jours de congé parental ne réduisent pas la durée de crédit-temps à laquelle vous avez droit.

Les périodes de congé parental ne sont pas comptabilisées pour calculer la durée totale de l’interruption de carrière ni du crédit-temps.

Pour plus d'informations sur le crédit-temps, voyez le site de l'ONEM.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire