J'ai des économies ou je viens de toucher un héritage, ai-je droit au RIS ?

Oui, si vous remplissez les autres conditions.

Vous avez droit au RIS même si vous avez une épargne ou une somme d'argent (même importante).
Vous ne devez pas d’abord vivre de votre épargne ou de votre héritage, avant de pouvoir recevoir le RIS.

Mais votre épargne est considérée comme une source de revenus, puisqu'elle vous rapporte des intérêts. Elle est donc prise en compte dans le calcul du montant de votre RIS.

Cette prise en compte se fait selon les règles suivantes :

Epargne Montant ou pourcentage à prendre en compte
inférieure à 6.200 EUR  0 EUR par an
entre 6.200 EUR et 12.500 EUR  6 % par an
supérieure à 12.500 EUR 10 % par an


Votre RIS mensuel est donc diminué de ce pourcentage.

Le CPAS doit recalculer chaque année le montant à déduire du RIS, en fonction de la diminution ou de l"augmentation de votre épargne.
Vous pouvez aussi demander une révision si votre épargne change.

Après, le CPAS déduit encore l’exonération générale qui vaut pour toutes les ressources :

  • 155 EUR par an pour un cohabitant;
  • 250 EUR par an pour un isolé;
  • 310 EUR par an pour une personne avec famille à charge.

Par exemple :
Vous êtes isolé et vous avez une épargne de 25.000 EUR.
Pour calculer le montant de votre RIS, on tient compte des montants suivants :

  • entre 0 et 6.200 EUR : 0 EUR
  • entre 6.200 et 12.500 EUR, soit 6.300 EUR X 6 % = 378 EUR
  • entre 12.500 et 25.000 EUR, soit 12.500 EUR X 10 % = 1.250 EUR.

Ensuite, on applique l'exonération générale sur le total.

Le montant annuel de votre épargne à prendre en compte est donc de 1.378 EUR par an:

  • 378 EUR + 1.250 EUR = 1.628 EUR
  • 1.628 EUR - 250 EUR = 1.378 EUR par an.
Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil