Doit-on s’adresser à un avocat ou à un notaire pour rédiger nos conventions de divorce ?

Non.

Vous n’êtes pas obligés de consulter un avocat ou un notaire.

Mais c'est utile de vous renseigner et d'avoir de bons conseils. En effet, ces conventions règlent, pour le restant de votre vie, vos relations avec votre ex-conjoint, par rapport à vos biens, et par rapport à vos enfants.

Le notaire ou l'avocat peut également jouer un rôle de conciliateur. Pour vous mettre d'accord sur tous ces points, chacun doit faire des concessions. Un tiers neutre peut vous aider à aboutir à un accord équilibré.

Si vous décidez de vous adresser à un avocat ou à un notaire, vous pouvez choisir l'un ou l'autre. Quelques indications pour vous aider à choisir.

  • Vos conventions doivent être déposées au tribunal de la famille pour que le divorce soit prononcé.  Un avocat peut vous aider dans ces démarches.
  • Si vous devez régler le sort d'une maison, l'intervention d'un notaire est obligatoire.
  • L'intervention d'un notaire est sans doute plus conseillée si vous avez beaucoup de questions relatives à vos biens.
  • Un avocat est sans doute plus indiqué si beaucoup de questions concernent vos enfants, ou si les relations entre vous doivent être réglées.
Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil