Dois-je remettre ma carte de contrôle pendant l'activité bénévole ?

Avant d'aller plus loin

Seuls les ex-travailleurs salariés ont droit au chômage.

Les travailleurs indépendants n’y ont pas droit, sauf s’ils ont été travailleurs salariés avant d’être indépendants, à certaines conditions.

Les fonctionnaires ont un régime propre, à part. Renseignez-vous auprès du service du personnel.

Cette fiche ne contient que des informations générales. Pour plus d'informations, adressez-vous à:

Oui.

Pendant votre activité bénévole, vous devez conserver votre carte de contrôle habituelle.

En principe, vous ne devez pas mentionner votre activité bénévole sur votre carte de contrôle.

Par contre, si l’ONEM refuse le cumul de l'activité bénévole avec les allocations de chômage, vous devez la mentionner (comme une journée de travail pendant une période de chômage).
Vous devez noircir la case du ou des jours pendant lesquels vous exercez votre activité bénévole, avant d’exercer l’activité.

De plus, si vous exercez une activité en dehors des limites de l'autorisation, vous devez mentionner cette activité sur votre carte de contrôle.
C’est le cas, par exemple :

  • si vous dépassez le nombre d'heures autorisé;
  • si vous exercez une autre activité;
  • si vous recevez une indemnité forfaitaire qui dépasse les montants autorisés.

Dans ces cas, vous devez noircir la case du jour/des jours où vous exercez cette activité "non-autorisée", avant le début de l'activité.

Vous ne recevrez pas d'allocations de chômage pour ces jours-là.

Pour plus d'informations, voyez le site de l'ONEM - activité bénévole.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil