Dois-je partir avant la mise en oeuvre de l'expulsion ?

Non mais c’est vivement conseillé. Vous n’êtes pas obligé de quitter les lieux avant l’exécution de l’expulsion mais c’est préférable si vous voulez éviter des frais supplémentaires.

 

Si vous ne vous partez pas volontairement, votre propriétaire fera appel à un huissier pour qu’il procède à votre expulsion. Si nécessaire, l'huissier se fait aider par :

  • un serrurier (si vous n'ouvrez pas la porte),
  • des déménageurs (si vous ne déplacez pas vous-même vos meubles),
  • des policiers (si vous refusez de quitter les lieux.

L'expulsion coûte cher (+/- 1.000 à 1.500 EUR) et les frais seront mis à votre charge.

Si vous n'emportez pas vos meubles avec vous, vous devrez en plus payer les frais d'enlèvement et de conservation de vos meubles à la commune.

 

Bref, pour éviter des frais et des complications supplémentaires, il est préférable que vous quittiez les lieux volontairement au moment prévu.
En pratique, il est conseillé de :

  • partir avant la date prévue pour l'expulsion et;
  • avertir le propriétaire par recommandé que vous êtes parti et;
  • lui remettre les clés (et en garder la preuve).

Si vous partez sans avertir le propriétaire, il fera quand même appel au huissier le jour J, et le tarif de l'huissier vous sera quand même facturé.

 

Sachez que, sauf si vous vous y opposez, le CPAS est prévenu de votre expulsion imminente. Il devra vous aider et vous accompagner dans la mesures de ses moyens.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil