Non, vous ne devez pas héberger éternellement votre enfant.

Vous devez l'héberger au minimum jusqu'à sa majorité (18 ans).

Ensuite, vous devez l'héberger tant que sa formation n’est pas terminée, et jusqu’à ce qu’il puisse lui-même payer son propre logement.

Si la cohabitation n’est plus possible avant cela, vous pouvez le faire héberger ailleurs que chez vous. Mais cela ne vous dispense pas de vos obligations parentales : vous devez subvenir aux besoins de votre enfant tant qu’il n'est pas autonome.

Si votre enfant est hébergé ailleurs que chez vous, vous devez l'aider, par exemple, en lui payant une contribution alimentaire.

Que faire en cas de difficultés ?

  • si les tentatives de discussions échouent, vous pouvez demander une conciliation au greffe de la justice de paix. Vous et votre enfant serez convoqués et un accord peut être trouvé ;
  • si la conciliation n’a donné aucun résultat, vous pouvez introduire une procédure devant le juge de paix afin de demander l'expulsion de votre enfant ;
  • si un jugement d’expulsion est prononcé et que votre enfant ne s’en va pas, vous pouvez demander son expulsion à un huissier de justice.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire