Dois-je encore payer la contribution alimentaire si mon enfant majeur quitte la maison?

Il est impossible de répondre de manière automatique. Tout dépend des circonstances concrètes de la situation.

Le paiement d'une contribution alimentaire ne s'arrête pas automatiquement aux 18 ans de votre enfant. Vous devez payer une contribution alimentaire jusqu’à ce que votre enfant devienne autonome.

L'autonomie est généralement atteinte lorsque le jeune a un diplôme ou a fini une formation lui donnant accès au marché du travail.

Le jeune a droit à un niveau d’éducation et d’entretien proportionnel aux ressources et aux facultés de ses parents. Le montant de la contribution alimentaire du jeune est calculé à partir des facultés financières de ses deux parents (revenus, avantages en nature, etc.).


Le paiement d'une contribution alimentaire ne s'arrête pas automatiquement si votre enfant quitte le logement familial.

Cependant, il faut que ce départ puisse se justifier par des circonstances particulières (ex: conflit familial important, pas de chambre propre pour étudier, etc.). Si aucun motif ne justifie le départ du domicile familial, le juge peut refuser de condamner les parents au paiement d'une contribution alimentaire.

Certains juges ont admis que le jeune qui a choisi de quitter le domicile familial, doive lui aussi contribuer financièrement, par exemple en travaillant durant le week-end et les congés scolaires.

En cas de conflit, vous pouvez vous adresser au juge de la famille. Il décide si la contribution alimentaire est due ou non en fonction des circonstances concrètes de la situation. S'il estime qu'une contribution alimentaire est dûe, il pourra également en fixer le montant.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil