Dans quels cas peut-on demander au CPAS qu'il renonce à la récupération de l'aide sociale ?

Le CPAS peut décider de renoncer à la récupération (ou appliquer des montants plus bas que ceux prévus par le barême) pour "des raisons d’équité", c’est-à-dire en tenant compte de la situation particulière de la famille.

C'est pour cela qu'il doit faire une enquête sociale avant de récuépérer l'aide.

Le CPAS peut librement décider s'il y a des raisons d’équité.

Par exemple, le CPAs pourrait renoncer à la récupération si :

  • une famille est lourdement endettée ou doit supporter des charges importantes;
  • les relations familiales risquent d’être gravement perturbées;
  • il existe déjà un conflit entre vous et vos débiteurs alimentaires;
  • etc.
Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil