La Chambre des recours se réunit 1 fois par mois. Elle doit se prononcer dans les 90 jours de l'envoi du recours.
 

Elle vérifie si le recours est recevable. Elle vérifie donc notamment les éléments suivants :

  • respect du délai ;
  • respect de la procédure ;
  • sa compétence ;
  • réclamation préalable auprès de la SLSP ;
  • etc.
     

Lorsque le recours est recevable, elle étudie le fond de l’affaire. Avant de prendre une décision, elle entend les parties en conflit (vous et la SLSP).

Après avoir pris connaissance du dossier, elle délibère et prend une décision à la majorité des voix.

Si la chambre des recours ne prend pas de décision dans le délai de 90 jours, c'est assimilé à une décision en votre faveur. Donc, si elle ne répond pas dans le délai, c'est comme si elle vous donnait raison.
En pratique, c'est très rare que la chambre ne prenne pas sa décision dans le délai.


La Chambre des recours est composée de 5 membres :

  • Un représentant d'une SLSP ;
  • Un représentant des locataires sociaux ;
  • Un représentant de la Région wallonne ;
  • Un représentant de la Société Wallonne du Logement ;
  • Un magistrat qui préside.

Les membres sont désignés tous les 6 ans par le Gouvernement wallon.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire