Comment se fait-il que l'aide accordée et les exigences posées varient parfois fortement d'un CPAS à l'autre ?

Tous les CPAS appliquent les mêmes réglementations (réglementations fédérales qui s'appliquent sur tout le territoire belge).

Mais sur le terrain, on constate qu’il y a autant de pratiques différentes qu’il y a de CPAS ! Les aides octroyées et les exigences posées peuvent fortement varier d’un CPAS à l’autre.

Il y a plusieurs raisons à cette diversité dans la pratique.

  • Les CPAS sont organisés au niveau local de la commune, et ont une certaine autonomie dans leur organisation et dans la mise en œuvre des politiques sociales.
     
  • Les CPAS n'ont pas toujours les mêmes moyens financiers pour mettre en œuvre ces politiques.
     
  • Le Conseil de l’action sociale, qui prend les décisions, est constitué d’élus politiques. Cela explique parfois la diversité de "sensibilités" entre les CPAS.
     
  • La réglementation est parfois fort complexe et vague. Elle laisse au CPAS un grand pouvoir d'appréciation. Cela entraîne des pratiques diverses.

Certaines pratiques ont été condamnées par les tribunaux qui jouent un rôle d’unification.

Face à une pratique d’un CPAS, il est donc parfois utile de se renseigner sur la jurisprudence, et de contester la décision du CPAS devant le tribunal du travail.

Pour plus d'informations, voyez la rubrique "Contester la décision du CPAS".

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil