Avant d’aller plus loin

Attention, ne confondez pas le trajet retour au travail avec : 

  • le trajet de réintégration ; 

  • le trajet de réorientation ou de réhabilitation.  

Pour plus d’informations, voyez notre rubrique “Reprise d’un travail adapté pendant l’incapacité”.

3 personnes signent une déclaration positive d’engagement : 

  • la personne en incapacité de travail ; 

  • le Coordinateur Retour au Travail ; 

  • le médecin conseil de la mutuelle. 

Dans le mois suivant la signature, le Coordinateur Retour au Travail fixe un rendez-vous avec la personne en incapacité de travail pour rédiger un plan de réinsertion.  

Ce plan doit contenir au moins : 

  • les objectifs du plan ; 

  • le résultat final visé ; 

  • une action concrète (par exemple, suivre une formation, améliorer la concentration, etc.) ; 

  • une date de rendez-vous pour suivre la personne. 

Le coordinateur retour au travail et le médecin conseil de la mutuelle peuvent avec l’accord de la personne consulter

  • le médecin traitant ; 

  • le conseiller thérapeutique ; 

  • l'employeur ; 

  • le conseiller des services et institutions des Régions ; 

  • etc. 

Ces personnes interviennent dans la réinsertion socioprofessionnelle de la personne en incapacité de travail. 

Toutes ces personnes, le coordinateur et la personne en incapacité de travail suivent l’exécution du plan. Le suivi est fait tous les 3 mois, ou plus régulièrement au besoin. 

Pour plus d’informations, voyez le site de l’INAMI.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire