Comment le locataire peut-il mettre fin au contrat de logement social ?

Le locataire peut rompre son contrat de bail de logement social à tout moment. Il doit donner un préavis de 3 mois par lettre recommandée. Le délai de 3 mois commence à courir le 1er jour du mois qui suit l’envoi.

 

A titre d’exemple, si vous envoyez votre renon le 15 juin, le délai de 3 mois commence à courir le 1er juillet et se termine le 30 septembre de la même année.

 

Le délai de 3 mois peut être réduit de commun accord avec votre SLSP.

x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.