L’avocat peut fixer librement ses frais et honoraires. Il n’existe pas de tarifs indicatifs des frais et honoraires d’avocat. La loi interdit les barèmes depuis 1996 pour respecter le principe de libre concurrence. Par contre, l’avocat doit faire preuve de "juste modération" : il doit justifier ses frais et honoraires, et il ne peut pas exagérer les montants. Plusieurs méthodes de calcul sont utilisées.

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour visualiser la réponse complète :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire