Comment contester les sommes qui me sont demandées pour réparer le logement ?

Aucune référence légale liée

Tout dépend de ce que vous contestez.

 

Si vous contestez le dégât en lui-même, vérifiez vos états des lieux. Si le dégât n'apparait pas dans l'état des lieux de sortie (ou qu'il apparaissait déjà dans l'état des lieux d'entrée), ce n'est pas à vous de le payer.

Si le dégât provient de l'usure ou de la vétusté ou encore d'un cas de force majeure, ce n'est pas non plus à vous de le payer.

Dans les autres cas, c'est à vous de le payer.

 

Si vous ne contestez pas le dégât mais uniquement le montant demandé pour le réparer, demandez à la SLSP de justifier les sommes qu'elle demande (devis, facture de réparation, etc). Veillez à ce que la SLSP tienne compte de la part de vétusté et d'usure normale du logement lorsqu'elle évalue les frais à votre charge.

 

Si vous ne parvenez pas à vous mettre d'accord, vous pouvez saisir le juge de paix pour qu'il tranche votre différend. Il faut lui apporter des preuves démontrant que les sommes demandées sont excessives par rapport aux dégâts constatés (par exemple par des devis externes, un ticket de caisse, etc.).

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil