Avant d’aller plus loin

Attention, la réponse est différente pour les enfants :

  • nés avant 2001 (qui ont eu 18 ans avant 2019);
  • nés à partir du 1er janvier 2001 (qui auront 18 ans à partir du 1er janvier 2019).

Pour plus d'informations, voyez le site de FAMIWAL.

Vous pouvez travailler 475 heures par an sous contrat étudiant sans que cela impacte le paiement des allocations familiales.

Au-delà de ces 475 heures, vous passez sous le statut de salarié. Vous devez payer des cotisations sociales.

Une fois que vous avez dépassé le quota des 475 heures, vous bénéficiez encore d’un quota supplémentaire de 240 heures par trimestre, durant lesquelles vous pouvez encore travailler sans impact sur les allocations familiales.

Oui, à certaines conditions:

  • vous devez poursuivre des études ou une formation pour un total de minimum 27 crédits par an;
  • vous ne pouvez travailler que de façon limitée;
  • et vous devez avoir moins de 25 ans.

Aucune condition n’est liée à la cohabitation avec d’autres personnes: peu importe que vous viviez chez vos parents ou non, en colocation ou non, etc.

  • Si vous suivez encore des études, nous ne pouvez pas travailler plus de 240 heures par trimestre comme travailleur salarié ou indépendant. Pendant les vacances d’été (troisième trimestre : juillet, août et septembre), vous pouvez dépasser la limite des 240 heures si vous continuez vos études.

  • Si vous suivez des études à temps partiel et travaillez (ou percevez des allocations de chômage) le reste du temps, vous ne pouvez pas gagner plus de 715,46 EUR bruts par mois (montant indexé au 1er mai 2022).
  • Si vous êtes en stage ou en contrat d’alternance (ancien contrat d'apprentissage), les revenus de ce contrat d’apprentissage ou de stage ne peuvent pas excéder 715,46 EUR bruts par mois (montant indexé au 1er mai 2022).

Attention : les enfants nés après le 1er janvier 2001 (ceux qui ont 18 ans à partir du 1er janvier 2019) ont un droit semi-automatique aux allocations familiales jusqu'à 21 ans.
Sauf si la caisse d'allocations familiales apprend que l'enfant de plus de 18 ans exerce une activité professionnelle ou reçoit des allocations de chômage.
Entre 21 ans et 25 ans, ils doivent remplir certaines conditions (suivre des études, être inscrit comme demandeur d'emploi, etc.).

Donc, pour les enfants qui auront 18 ans en 2019 ou plus tard :

De 0 à 18 ans Droit automatique, sans conditions  
De 18 à 21 ans Droit semi-automatique ok sauf si "activité obstacle"
De 21 à 25 ans Droit à certaines conditions études, stage, demandeur d'emploi, etc.

 

Attention, les "activités obstacles" qui font perdre les allocations familiales sont très précises. Ce tableau ne les détaille pas.

Les enfants nés après le 1er janvier 2001 qui suivrent des études doivent suivre des études au sein de l'enseignement reconnu à partir de 21 ans.

Mais si ils ont commencé des études au sein de l'enseignement non reconnu avant le 1er août 2022, ils peuvent garder leurs allocations familiales afin qu'ils puissent terminer ces études.

Vous trouverez la liste des établissements supérieurs et non supérieurs reconnus par la Fédération Wallonie-Bruxelles sur le site www.enseignement.be.

Cette condition de suivre des études au sein de l'enseignement reconnu à partir de 21 ans ne s'applique pas aux enfants nés avant le 1er janvier 2001.

Pour plus d'informations, voyez le site internet de FAMIWAL.

 

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire