Ai-je droit au taux famille à charge si je paie une contribution alimentaire ?

Avant d'aller plus loin

Seuls les ex-travailleurs salariés ont droit au chômage.

Les travailleurs indépendants n’y ont pas droit, sauf s’ils ont été travailleurs salariés avant d’être indépendants, à certaines conditions.

Les fonctionnaires ont des règles spécifiques. Renseignez-vous auprès du service du personnel.

Cette fiche ne contient que des informations générales. Pour plus d'informations, adressez-vous:

Oui, si :

  • la contribution alimentaire est prévue par un jugement ou par un acte notarié (elle doit avoir été fixée par un juge, ou par un accord entre vous et l’autre parent passé devant un notaire);
     
  • et vous la payez effectivement.

Vous devez mentionner dans le formulaire C1 (déclaration de la situation familiale) que vous payez une contribution alimentaire.

Attention, l’ONEM peut contrôler que vous la payez effectivement. Vous devez alors le prouver, par exemple en montrant vos extraits de compte.

Peu importe la raison pour laquelle vous payez cette contribution alimentaire : divorce ou séparation, paiement "volontaire" pour votre enfant mineur ou majeur qui est dans un état de besoin, etc.

Pour plus d'informations, voyez la rubrique "Obligations alimentaires".

Le but est de ne pas défavoriser le chômeur séparé ou divorcé qui est parti du domicile familial alors que les enfants y sont restés. Si vous payez une contribution alimentaire, vous avez droit au taux famille à charge même si les enfants sont domiciliés chez l’autre parent, et même s’ils ne viennent chez vous que pour les vacances, par exemple.

Pour plus d'informations, voyez le site de l'ONEM - situation familiale.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil