Ai-je droit au chômage si mon travail à temps partiel prend fin ?

Avant d'aller plus loin

Cette fiche ne contient que les informations générales.

Vous pouvez contacter plusieurs services pour plus de détails :

Oui, si vous remplissez les conditions pour avoit droit aux allocations de chômage (privation involontaire du travail, disponibilité sur le marché de l’emploi, etc.), et si vous effectuez les démarches nécessaires (entre autres remettre votre C4 à votre syndicat ou à la CAPAC).

Attention, une de ces conditions est de pouvoir prouver un certain nombre de jours de travail dans une période de référence. Si vous n’avez travaillé qu’à temps partiel pendant peu de temps, vous ne remplissez peut-etre pas cette condition de stage.

Vous aurez alors droit au chômage sur base de vos études et non sur base de votre travail. Vos allocations seront dans ce cas moins élevées.

Pour plus d’informations, voyez la rubrique « Chômage après les études », et la question "Combien vais-je recevoir du chômage si j'ai travaillé à mi-temps?".

En principe, les allocations de chômage sont un certain pourcentage de votre rémunération. Elles sont donc moins élevées après un travail à temps partiel.

Mais plusieurs possibilités vous permettent d’avoir droit au chômage comme si vous aviez travaillé à temps plein.

  • Si la rémunération mensuelle moyenne que vous perceviez pendant votre travail à temps partiel est au moins égale au salaire de référence (montant variable selon votre âge), vous pouvez être assimilé à un travailleur à temps plein, à condition :
    • d’être inscrit comme demandeur d’emploi à temps plein (et donc de chercher activement un emploi à temps plein une fois que vous êtes au chômage) ;
    • de justifier le nombre de jours de travail suffisant pour un travailleur à temps plein (condition de stage) ;
    • d’avoir perçu une rémunération au moins égale au salaire de référence (1562,59 EUR brut - montant indexé au 1er septembre 2017).
  • Si vous aviez demandé le maintien des droits, avec ou sans allocation de garantie de revenu, vous avez droit au chômage comme si vous travailliez à temps plein.
    Attention, il y a des conditions à remplir et des démarches à faire.

Pour plus d’informations, voyez la question « Ai-je droit au chômage pour le temps partiel que je ne travaille pas ? ».

Voyez également le site internet de l'ONEM.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil