Ai-je droit au chômage si je suis passé(e) à mi-temps pour m'occuper des enfants ?

Avant d'aller plus loin

Seuls les ex-travailleurs salariés ont droit au chômage.

Les travailleurs indépendants n’y ont pas droit, sauf s’ils ont été travailleurs salariés avant d’être indépendants, à certaines conditions.

Les fonctionnaires ont des règles spécifiques. Renseignez-vous auprès du service du personnel.

Cette fiche ne contient que des informations générales. Pour plus d'informations, adressez-vous:

Oui, mais il y a des démarches à faire.

Si vous passez volontairement à mi-temps, vous n’avez en principe pas droit au chômage pour l’autre mi-temps.
Si vous ne faites aucune démarche et perdez par la suite votre emploi, vous n’aurez droit au chômage que sur base du mi-temps travaillé.

Lorsque vous diminuez votre temps de travail pour vous occuper des enfants, vous avez intérêt à demander le maintien des droits.
Grâce à ce mécanisme, si vous devenez chômeur(-se) par la suite, vous aurez droit aux allocations de chômage comme si vous travailliez à temps plein.
A condition bien sûr de vous inscrire comme demandeur d’emploi à temps plein, et d’accepter un emploi à temps plein lorsque vous serez au chômage.

Il y a des conditions à remplir pour pouvoir demander le maintien des droits. Pour plus d'informations, voyez le site de l’ONEM - travail à temps partiel.

Vous devez en principe introduire cette demande dans les 2 mois de votre "passage à mi-temps", en complétant le formulaire C 131 A.

Attention! Si vous décidez de passer à temps partiel et si votre employeur est d'accord, ne signez pas un avenant à votre contrat de travail. Si vous signez un avenant qui réduit votre temps de travail, vous risquez d'être privé de vos droits aux allocations de chômage, car vous serez considéré par l'ONEM comme travailleur à temps partiel volontaire.

Pour être considéré par l'ONEM comme travailleur à temps partiel involontaire, et donc avoir droit au chômage, il faut mettre fin à votre contrat de travail à temps plein, et signer un nouveau contrat de travail à temps partiel.

Au moment où commence ce nouveau contrat à temps partiel, vous devez demander le maintien des droits à l'ONEM.

Pour plus d'informations, voyez les fiches de la rubrique "Travail à temps partiel".

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil